Le grand rêve Australien

Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai toujours été davantage rêve Australien plutôt qu’Américain. Il y a maintenant plus de dix ans, je m’apprêtais à partir en PVT à Sydney (Programme Vacances-Travail) lorsque j’ai rencontré mon amoureux, Dominic, et alors décidé de mettre le projet sur la glace.

Y a t-il un rêve meilleur que l’autre, je ne crois pas, mais en tous cas, j’ai enfin réalisé le mien. Puis, je ne suis finalement pas déçue d’avoir patienté tout ce temps. J’ai eu la chance de partager ce rêve avec ceux que j’aime le plus au monde et ça, comme on dit, ça vaut de l’or.

Depuis que j’habite en Chine, je réfléchis souvent à la notion de voyage dans ma petite tête. Au départ, j’ai démarré ce blogue pour partager à propos de notre aventure asiatique et de nos voyages ici et là avec les amis, la famille et tous ceux qui le voudraient bien.

Je me disais:

Je vais bloguer voyage moi aussi…; faire rêver et inspirer…

Puis, le temps a passé. Les blogues voyages se sont mis à pulluler et mes idées sur la question ont depuis évoluées.

Dans cet article, vous ne trouverez donc ni itinéraire précis, ni bon plan officiel.

Ceci dit, tel que promis, vous découvrirez en revanche mes impressions, mes coups de coeur et recommandations, et surtout, une philosophie de voyage.

Ma famille et moi voyageons habituellement pour l’aventure, les découvertes et enrichir notre vision du monde.

D’autres le font pour l’évasion, se reposer, se ressourcer et plus encore. Toutes les raisons sont majoritairement bonnes pour voyager.

Quoi qu’il en soit, faire un marathon de découvertes pour finalement revenir à la maison plus fatigué qu’auparavant, ce n’est plus vraiment notre tasse de thé de parents…

Voyager avec des enfants demande au contraire d’adopter un autre rythme; plus lent. Afin de pouvoir mieux profiter du moment présent…

C’est donc dans cet état d’esprit de simplicité que nous sommes partis chez nos amis Québécois, expatriés à Mentone, une banlieue de la péninsule de Port Phillip près de Melbourne, dans la région du Victoria.

Nous avions grosso modo fait un plan de ce que nous aimerions voir, notamment des koalas et des kangourous, ainsi que parcourir la Great Ocean Road, mais rien de plus.

Le but était davantage de laisser la vie nous surprendre…

Au Québec, nos hôtes étaient nos amis, mais pas nécessairement les plus proches. Nos deux familles n’avaient jamais passé plus de quelques heures à la fois ensemble.

L’expatriation nous a rapproché et c’est ce qui a fait toute la beauté de ce voyage.

Dans mon article précédent, je vous parlais justement de l’amitié en expatriation. Je vous disais que c’était possible, mais pas nécessairement facile. Qu’il fallait se donner du temps et que finalement, nos passions, la langue commune comme la culture, y faisaient pour beaucoup dans notre capacité et nos opportunités à créer des liens.

J’ai réalisé jusqu’à quel point cela était vrai lorsque nous étions en Australie.

Nous avons célébré Noël avec les amis de nos amis qui ont aussi de jeunes enfants comme les nôtres.

Nous étions 5 couples, 6 enfants, plus un papa (grand-papa) qui était venu rendre visite à son fils. Sur ce nombre, il y avait 3 couples Québécois dont le nôtre, 1 couple Français et 1 autre couple formé d’une Québécoise et d’un Néo-Zélandais. Tous parlaient français et anglais, sauf l’ami Néo-Zélandais.

Nous avons échangé à propos de l’expatriation, mais nous avons surtout bien rigolé tous ensemble, comme si on se connaissait depuis toujours…

Sans oublier la bouffe, qui était particulièrement délicieuse. Ce sont les amis Français qui y avaient mis leur touche spéciale…

Sans la neige, Noël sera évidemment toujours différent, mais je crois qu’on se souviendra encore bien longtemps de ce temps des fêtes australe.

Enfants Noël 2017 Australie
Noël 2017 Australie – © Dominic Hamel

Mes impressions

L’Australie est dans la même situation que le Canada. Il s’agit d’un des pays les moins densément peuplé au monde. On comprend ainsi facilement pourquoi il a ouvert ses frontières à un important volume d’immigration pour assurer sa pérennité et son développement.

Melbourne est définitivement une ville multiculturelle et multiethnique. Cela fait d’ailleurs partie de son charme. On entend parler plusieurs langues à tous les coins de rues.

Voyager me fait chaque fois réaliser à quel point il est important de parler plus d’une langue, afin de mieux vivre tous ensemble.

Les Australiens (Melbourniens) sont très accueillants et amicaux. Leur style de vie est plutôt détendu. La température (chaleur) et la proximité de la plage contribue grandement à cette ambiance.

Chillax, comme ils le disent si bien…

Le sport m’a aussi paru très présent dans leur vie. Que ce soit la course à pied, le vélo, la randonnée et les sports nautiques, sans oublier le surf…

Tout est aménagé pour la vie en plein air. Il y a des pistes de courses et cyclables aménagées partout en bordures des plages, ainsi que dans de nombreux parcs. On y trouve également de superbes aires de jeux pour les enfants et des stations BBQ alimenté au gaz avec des tables à pique-nique à proximité.

Parc plage Australie
Beach park – Rosebud

Le tout est accessible entièrement gratuitement. Il est donc difficile de ne pas être positivement inspiré à jouer dehors et dans l’eau.

Afin de célébrer le Nouvel An, nous avons participé aux festivités organisées un peu partout à travers la ville. En raison du fuseau horaire, l’Australie est le premier continent à souligner l’arrivée de la nouvelle année. Le taux de participation aux célébrations est phénoménal.

Melbourne est sans aucun doute une ville modèle en ce qui concerne l’événementiel. Spectacles de musique, animations, food trucks, feux d’artifices, tout est mis en place pour le plaisir du plus grand nombre.

 

Au niveau culinaire, encore une fois, vos papilles gustatives ne seront jamais en reste. On peut goûter à toutes les saveurs du monde dans un décor top tendance dès plus inspirant. Je vous fais d’ailleurs quelques recommandations à ce propos un peu plus bas.

La dépendance à l’automobile est très forte en Australie., mais Melbourne a l’avantage d’être la seule ville australienne à avoir maintenu son réseau de tramway qui dessert le centre ville et la proche banlieue; un des réseaux les plus étendus au monde. Les trains de banlieues sont aussi plutôt efficaces.

L’envers de la médaille

Les aspects négatifs de la vie en Australie sont peu nombreux, mais comme partout ailleurs, il y en a malheureusement quelques uns.

D’abord, même si les salaires sont bons, y compris le salaire minimum (AUD 18,29$), le coût de la vie est plutôt élevé et tout est cher.

Si votre rêve est de vous installer là-bas un jour, sachez que les investissements immobiliers des dernières années ont fait exploser les prix du marché et l’accès à la propriété est de plus en plus difficile.

Il n’y a plus beaucoup de maisons qui se vendent en bas de 750 000$AUS. De plus, ces dernières sont généralement situées assez loin en banlieues, souvent moins bien desservies par les transports collectifs.

Ce sont les terrains qui ont le plus de valeurs. Les bâtiments ne valent presque rien. Du coup, plusieurs maisons ont été achetées par des investisseurs qui en font la location et ne les entretiennent que très peu.

Il faut être attentif lorsqu’on se promène en nature. Outre les beaux koalas, les kangourous et les paresseux, la faune et la flore peuvent parfois être dangereuses.

Les routes secondaires sont parfois hasardeuses et peuvent quelques fois être fatales. Un jeune coureur cycliste Australien de 23 ans seulement, que Dominic a côtoyé au Canada, est d’ailleurs décédé lorsque nous étions là-bas.

Enfin, l’itinérance est malheureusement bien présente comme dans nombre de grandes villes où le coût de la vie est particulièrement élevé.

Mes coups de coeur

  • Les BBQ australiens
Australian BBQ Victoria
Australian BBQ Master Chef Girl
  • Le street art
Art de rue Melbourne
Hosier Lane – © Dominic Hamel
  • La faune et la flore
Koalas_1
Koala – Koala Conservation Center
Wildlife Kangourou Victoria Australie
Kangourou sauvage – Mornington Peninsula
Wildlife Kangourous sauvages Australie
Troupeau de kangourous sauvages – Mornington Peninsula
  • Phillip Island Nature Parks
Paysage Noobies Australie
The Noobies – Phillip Island
Phillip Island Nature Park landscape
The Noobies – Phillip Island
Réserve naturelle Australie
Swan Lake Wildlife Reserve Park – Phillip Island
Parc Australie
Swan Lake Wildlife Reserve Park
Paysage Parc National Australie
Swan Lake
Oiseau Wildlife Australie
Cape Barren Goose
Wildlife Reserve Australie
Swan Lake
Wildlife Australie
Swamp Wallaby
Cap Woolamai Phillip Island Australie
Coucher de soleil – Cap Woolamai
Plage Phillip Island Australie
Beach – Cap Woolamai
  • La Great Ocean Road et bien sûr, le surf…
Phare village Australie
Aireys Inlet lighthouse – Great Ocean Road
Great_Ocean_Road_2
Aireys Inlet beach
Great_Ocean_Road_4
Paysage – Aireys Inlet
Great_Ocean_Road_1
Plage de Aireys Inlet
Bells Beach Australie
Bells Beach – Great Ocean Road
Great Ocean Road
Surfers – Bells Beach
Parc Port Campbell Victoria Australia
Great Ocean Road coast
Port Campbell Australie
12 Apôtres – Great Ocean Road

Mes recommandations 

Nous avons testé tous les endroits suggérés et nous avons adorés!

Green Olive Red Hill Victoria Australie
Green Olive at Red Hill Farm & Winery

Bon à savoir

Il faut un Visa pour aller en Australie, même pour les Canadiens... Super facile à obtenir en ligne au: homeaffairs.gov.au

Si vous pensiez vous louer un van et vous arrêter ici et là pour dormir, sachez que si dans tout le reste de l’Australie cela est relativement facile, malheureusement, pas sur la Great Ocean Road. Particulièrement en haute saison et durant le temps des fêtes, qui marque le début de l’été pour les Australiens. Il faut réserver tôt! Minimum 6 mois à l’avance. Les réservations pour l’année suivante débute généralement en mars de chaque année: visitgreatoceanroad.org.au

Dans les campings, il n’y a souvent aucune facilité. Vous devez tout prévoir: table, chaises, réchaud, eau, gaz, électricité etc.

En terminant, avis aux intéressés, un des emplois les plus recherchés à Melbourne est celui de Chef cuisinier.

Australie, mes amis, bientôt nous reviendrons…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s