Vivre en Chine: 5 bonnes pratiques pour bien s’intégrer

L’art de vivre en société en Chine

Depuis quelques années, les us et coutumes chinoises se sont brouillés avec celles des occidentaux, de sorte qu’il est parfois difficile de déceler ce qui est bien perçu par les Chinois, de ce qui ne l’est pas. Du moins, dans les grandes villes modernes comme Shenzhen.

J’ai donc pensé vous partager 5 bonnes pratiques à adopter au sein de la société chinoise pour mieux s’intégrer.

Lors des premières rencontres

Comme au Canada, la tenue vestimentaire et l’apparence général donnent toujours d’une personne une bonne ou une mauvaise première impression.

Mesdames, couvrez vos épaules. Bien que les jeunes Chinoises suivent désormais de plus en plus la mode occidentale, vous serez considéré plus raffinée si vous évitez les camisoles et les bretelles fines, ainsi que les shorts trop courts. La robe et la jupe aux genoux ou plus longues seront toujours de meilleurs choix.

Aux yeux des Chinois, une femme se doit d’être élégante et modeste.

Les présentations et salutations

En Chine, le nom de famille précède toujours le prénom. Lors des présentations, commencez par mentionner votre nom de famille et ensuite votre prénom. Si vous avez un prénom Chinois, cela fera toujours sourire vos interlocuteurs qui verront cette attention comme une marque de respect envers leur culture. On vous demandera probablement qui vous l’a donné, afin d’en apprendre davantage sur votre réseau.

À titre d’exemple, voici comment je me présente en mandarin:

  • Wo xing Tremblay, jiao Tremblay Melissa.
  • Tremblay xiaojie, ni shi na guo ren ma?

Ce qui veut dire: Mademoiselle Tremblay, toi être de quel pays?

  • Wo shi jia na da ren (Je suis Canadienne)
  • Hen gao xing ren shi ni (Heureux de faire votre connaissance)

Lors des présentations plus formelles, notamment en affaire, attendez qu’on vous introduise et qu’on vous invite à vous présenter. C’est le protocole et vous risquez de faire meilleure impression de cette manière. N’ayez pas peur des silences.

Les règles à respecter et les codes de conduites

Au printemps dernier, toute notre famille a été invitée à se joindre à un groupe de collaborateurs à l’occasion d’un voyage au Yunnan. Ce fut justement l’occasion d’en apprendre davantage sur les différents codes culturels.

Un conseil à retenir: évitez toute familiarité. La poignée de main reste la manière la plus courante de saluer. Si vous avez affaire à une personne d’autorité ou plus âgé, vous pouvez envelopper de votre main gauche, vos deux mains droites serrées.

Les accolades, particulièrement les embrassades sont pour les Chinois réservés aux amis intimes et ils seront mal-à-l’aise si vous les serrez dans vos bras.

Je me suis laissée prendre à la fin du voyage lors des salutations de départs et j’ai bien sentie le malaise. Ceci dit, je sais qu’ils n’ont pas été offusqués. Ils comprennent que cela fait partie de nos pratiques étrangères.

En affaire, ayez toujours une carte de visite avec vous et sachez que celle-ci se remet et se reçoit toujours à deux mains, même chose pour les cadeaux et l’argent.

Le langage non-verbal

Certains gestes n’ont pas la même signification en Chine qu’en Amérique.

Par exemple, on n’appelle jamais quelqu’un pour lui faire signe de s’approcher avec le doigt (l’index) lever vers le ciel, pas même un taxi. On doit plutôt avoir le bras tendu et la paume de la main vers le bas et agiter les doigts collés ensemble.

Vous saurez qu’un Chinois est mécontent au restaurant lorsqu’il lèvera le bras gauche et qu’il l’agitera de gauche à droite en s’adressant au serveur ou à la serveuse.

Vous verrez rarement les couples Chinois s’embrasser en public, mais se tenir la main dans les rues, de plus en plus. Les copines entre elles se tiendront souvent par le bras et vous verrez les garçons Chinois se mettre la main sur l’épaule ou se tenir par le cou. Il n’y a rien d’autres à y voir qu’un geste d’amitié.

Les règles de civilité

Lorsque vous serez invité chez un Chinois, cela représentera un grand privilège. Ce dernier se fera un devoir de se mettre à votre service et vous offrira ce qu’il a de mieux, du repas aux distractions (karaoké), jusqu’à parfois vous offrir le gîte pour la nuit.

Il ne faut surtout pas proposer son aide dans les cuisines ou à la salle à manger, car votre hôte risquerait de croire que vous ne le croyez pas à la hauteur.

Il est primordial d’apporter des cadeaux avec vous, car ceux-ci témoignent de la considération que vous portez à celui qui vous invite. En tant qu’étranger, je vous suggère d’offrir des spécialités de votre pays.

Si vous êtes Québécois et que vous pensiez tout de suite au sirop d’érable, sachez que les Chinois n’aiment pas la nourriture trop sucré. Privilégiez du café ou des vins liquoreux. Les vins Français sont aussi très appréciés.

Comme ils adorent les fruits et se regrouper pour partager les repas, nous avons pour notre part choisis d’offrir de la fondue au chocolat de chez Chocolats Favoris, saveur: caramel salé…

Bon séjour en Chine!

Qu’avez-vous pensé de ces petits trucs? Sauront-ils un jour vous être utiles? Si vous avez de l’expérience avec les Chinois, peut-être connaissez-vous aussi d’autres bonnes pratiques que vous aimeriez partager?

 

Couverture: © Source Pixabay: Naidokdin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :