Thaïlande: entre monts et merveilles

En écrivant mon article précédent, j’ai réalisé que j’avais mis sur le blogue des photos de notre voyage en Thaïlande qui a eu lieu il y a près de 4 mois, mais que je n’avais encore rien écris à ce sujet.

Avec le recul, je comprend que je n’avais pas osé écrire jusqu’ici parce que j’avais peur de décevoir certains lecteurs par mes propos, car bien que j’ai apprécié mon voyage, j’étais incapable de dire que j’avais eu un coup de cœur pour ce pays.

Qui n’a jamais rêvé de découvrir la Thaïlande au moins une fois dans sa vie? Avant mon départ, j’avais lu dans un guide Ulysse:

Tout voyageur ne peut qu’être charmé par le pays du sourire. 

Devant cette promesse de monts et merveilles, comment ne pas me sentir coupable de ne pas avoir apprécié ce beau pays autant que les autres…?

Un effet rebondissant du choc culturel de nouvelle expatriée, raison pour laquelle je n’ai pu trouvé l’oasis de paix que j’espérais y découvrir. Dans la vie, là où il y a des attentes, il y a assurément des déceptions…

Puis, il y a quelques jours, en regardant les photos de cette belle aventure familiale, j’ai songé à cette immense richesse que nous offrons à nos enfants en leur faisant vivre toutes ces expériences uniques et pour la première fois, j’ai vraiment ressentie l’envie de vous en parler.

Mieux vaut tard que jamais…

L’Asie est fascinante. Les voyageurs en quête de liberté tombent souvent sous le charme de ce fabuleux continent où les façons de vivre sont si différentes.

Pour ma part, y vivre et y voyager bouleverse mes valeurs. Comme bien d’autres globe-trotteurs, ça me transforme. Je peux voir de mes yeux à quel point le monde est beau, mais aussi perturbé par toutes nos activités humaines. Je constate l’impact de nos modes de vie axés sur la consommation qui elle, gagne toujours de plus en plus de terrain au détriment de notre belle planète.

En Thaïlande, nous avons eu l’occasion de découvrir un peuple attachant et des paysages d’une beauté saisissante, mais parfois dans un état disgracieux. On oublie facilement que le tourisme, c’est aussi consommer et que ça laisse des traces. Là-bas, dans ce petit coin de paradis, ça m’a sauté aux yeux.

Saviez-vous que les autorités thaïlandaises doivent imposer de sévères amendes pour dissuader les voyageurs de ramener des morceaux de coraux, des étoiles de mer ou d’autres richesses sous-marines dans leurs bagages?

En effet, si on vous prend en possession de ces trésors aux douanes, il pourrait vous en coûter jusqu’à 5000 bahts / pièce, ce qui représente environ 200$CAN. D’autres sanctions sont aussi possibles.

Une touriste a récemment fait de la prison pour avoir nourri des poissons tropicaux avec de la mie de pain. Elle a dû payer une caution salée pour sortir de là en attendant son procès. Sa faute est filmé et sur le Web…

Mes enfants voulaient en ramasser de ces beaux coquillages. Au Québec, on le faisait souvent sur le bord du Fleuve St-Laurent. Lorsque j’ai dû leur expliquer qu’ils ne pouvaient pas et pourquoi, ils ont vite compris et n’ont pas insisté. Ils aiment la nature et veulent la protéger.

Sans juger qui que ce soit, je me suis alors questionné sur l’industrie touristique mondiale. Sur le genre de voyageuse que je suis et celle que je veux être. Sur les traces que je laisse et ce que je veux enseigner à mes enfants.

Je crois que nous aurions tous avantage à redéfinir la notion de bonheur et de richesse dans nos sociétés. De cette façon, le monde se consumerait peut-être un peu moins vite…

Ceci étant dit, bien consciente que tout cela est plus facile à dire qu’à faire et en attendant de pouvoir refaire le monde, je vous propose un survol de mes coups de cœur et de mes coups de gueule qui je l’espère, sauront vous être utiles lors de la planification de votre prochain voyage là-bas.

D’abord, deux semaines, c’est à mon humble avis un peu court pour voir Bangkok et rallier le Nord jusqu’au Sud du pays, particulièrement avec de jeunes enfants. C’est pourquoi nous avions choisi de nous concentrer sur le Sud. Cependant, avec une semaine de plus, nous aurions assurément visité Chiang Mai, Pai et les temples du Nord.

Les possibilités d’activités sont nombreuses en Thaïlande et certains endroits sont plus recommandés aux familles que d’autres. Mieux vaut en être informé pour faire des choix éclairés. Ne faites pas comme nous, achetez et lisez un guide de voyage avant de faire quelconques réservations. Ça vous évitera quelques déceptions.

Aux pages 36 et 37 du Lonely Planet: La Thaïlande, îles et plages, vous trouverez une manière intéressante de choisir les lieux qui conviennent à vos différents besoins et intérêts.

Notre itinéraire de 2 semaines:

Jour 1: Arrivée à Bangkok;

Jour 2-3: Visite des attraits de Bangkok;

Jour 4: Transfert vers Krabi en avion tôt le matin avec Air Asia à l’aéroport de Don Mueang. Visite de Krabi en PM;

Jour 5 : Visite de Krabi et Railey;

Jour 6: Croisière à Hong Island;

Jour 7: Transfert vers Phuket tôt le matin en mini-bus;

Jour 8 à 14: Visite des plages de Phuket et autres attraits, dont Old Phuket Town et Raya Island;

Jour 15: Retour à Bangkok puis à Hong Kong et Shenzhen le lendemain.

Grosso modo, 1 semaine plus mouvementée et 1 semaine à la plage. Avec de jeunes enfants, nous avons grandement apprécié ce concept.

BANGKOK

Coups de coeur

  • Une croisière dans les Klongs (canaux)

Louez un long tail boat privé. C’est un peu plus cher et oui, moins écolo, mais c’est une bonne option pour voir de chaque côté du bateau, prendre des photos facilement et bouger librement. Vraiment une activité qui ne manquera pas de vous faire voir Bangkok autrement.

Il y a des départs à partir de différents ports d’attaches et le prix est plus élevé à certains endroits. Il y a des bateaux mieux entretenus que d’autres et aussi mieux équipés, notamment en VFI pour enfants. Portez-y attention et surtout négociez le prix. 1400 bahts est un prix moyen raisonnable pour 2 heures de navigation nous a t-on dit.

  • Le temple Wat Pho et son grand Bouddha couché

Impressionnant! Autant de soucis du détail, c’est magnifique! Saviez-vous que Bouddha est couché pour représenter son passage au Nirvana? La religion bouddhiste m’intrigue et m’interpelle.

Pensez à vous couvrir les jambes et les épaules avant d’aller dans les temples ou bien à vous amener un paréo, car c’est important de respecter les croyances religieuses.

Bouddha_couché

  • L’Asiatique The Riverfront

Pour déguster un bon repas dans l’ambiance plus moderne de Bangkok, il s’agit d’un bel espace en bordure du fleuve Chao Phraya. Outre les restaurants, il y a aussi de belles boutiques, des spectacles et d’autres divertissements, dont une classique grande roue qui permet d’observer la ville en hauteur. Nous y avons rejoins un ami Québécois l’espace d’une soirée. Ce fut de belles retrouvailles qui ont très bien démarré notre voyage.

  • Le Lumphini Park

Un véritable poumon vert dans un univers compact, bruyant et pollué. C’est comme ça qu’on le décrit. Il y a de nombreuses aires de jeux pour les enfants qui peuvent sauter, courir et grimper à leur guise. En plus des oiseaux, on peut également y observer des varans-marais. Ça change des écureuils et surtout, pas besoin d’aller au zoo…;)

  • Le vieux Bangkok 

Dépaysement garantie! Un peu déstabilisant et inquiétant au début, particulièrement le soir, mais finalement on a adoré. Ratanakosin est le quartier qu’il ne faut pas manquer. Il faut y séjourner pour comprendre et vraiment s’immerger dans la vie quotidienne des Thaïlandais. Allez-y, même avec les enfants. N’ayez pas peur. Ce que vous y verrez existe et fait partie de la vie…

Coups de gueule

  • Les fameux Tuk-tuk

C’est amusant, mais sans plus. On a essayé et rigolé, mais honnêtement, c’est cher et ça ne fait que vous remplir les narines de l’odeur de l’essence et les poumons de monoxyde carbone.

  • L’Hôtel Sabbye Bangkok 

Trouver un hôtel à bon prix, bien situé et bien tenu, c’est un peu la galère à Bangkok surtout lorsqu’on ne connait pas les quartiers et qu’on a aucune référence. L’offre est tellement grande.

Bien qu’elles correspondaient physiquement, les images de notre hôtel sur booking.com laissaient présager davantage de propreté qu’en réalité. Il y avait une odeur d’égouts en permanence et la toilette fuyait, laissant du dégât partout dans la salle de bain. Une situation certainement courante dans le vieux Bangkok, surtout avec les inondations fréquentes.

Cependant, à proximité, nous avons vu plusieurs autres options d’hébergement qui semblaient largement mieux. Je vous suggère de mettre un peu plus d’effort sur cette recherche avant de partir pour vraiment trouver ce qui vous convient, ainsi qu’aux enfants si vous en avez.

KRABI

Coups de coeur

  • Krabi & Railay

Un gros WOW! Probablement ma destination préférée du voyage. Notre séjour a débuté par une baignade dans les chutes du Khao Phanom Bencha National Park. Le lendemain, nous avons naviguer dans la mangrove de la rivière Krabi avec une vue imprenable sur les montagnes karstiques de Khao Khanap Nam.

Ensuite, nous avons visité une grotte de stalactites et de stalagmites, grouillantes de chauves-souris, puis fais un arrêt d’une heure pour déguster un léger repas et un délicieux breuvage dans une magnifique ferme de pêcheurs. En après-midi, nous avons pris un long tail boat au port de Pak Nam en direction de la plage de Railay. Notre capitaine était nul autre que Jack Sparrow… 😉 Quoi demander de mieux!?

Railay, nous n’y sommes définitivement pas resté assez longtemps. Une petite erreur de planification. Eau turquoise, sable fin blanc, parois rocheuses à couper le souffle, franchement le rêve. La Thaïlande à son meilleur. À ne pas manquer!

Railey_beach

Coups de gueule

  • Excursion à Hong Island

Un endroit paradisiaque lorsqu’on exclut le tournage d’un vidéoclip musical indien ultra bruyant, les sauveteurs militaires Thaï qui sifflent sans arrêt pour t’obliger à mettre un VFI même dans un pied d’eau, sans compter tous les speedboats qui te cachent la vue sur la mer et un buffet sous la flotte.

Nous n’avons tout simplement pas été chanceux ce jour là, mais n’empêche qu’il vaut mieux faire attention à ce genre d’excursion organisée, spécialement durant la haute saison. Les prix des brochures publicitaires sont scandaleux et les lieux bondés. N’hésitez pas à négocier, c’est pratique courante.

C’est en expérimentant qu’on apprend… 😉

PHUKET

Coups de coeur

  • Raya Island

Ma deuxième journée préférée! Un superbe endroit pour y passer la journée en famille. À 30 minutes de speedboat à partir du port de la baie de Chalong, dans la baie de Patok, une belle plage de sable blanc fin vous y attend. Notre forfait comprenait aussi une excursion de snorkelling dans une autre petite baie, celle de Siam et un délicieux repas thaï. J’ai ainsi pu nager à travers les coraux et les poissons tropicaux dans une eau turquoise et limpide. Une belle excursion qu’on vous recommande chaudement cette fois-ci.

  • Old Phuket Town

Un petit repos de la plage pour visiter Old Phuket Town et son architecture portugaise, ça peut aussi être chouette. Planifiez une demi-journée afin d’avoir le temps d’y déguster un léger repas, un bon café ou un smoothie à la mangue dans un sympathique resto local.

  • The Charm Resort Hôtel

Juste pour sa piscine à déversement continu sur le toit et la vue magnifique sur Patong beach, il vaut le coup d’y séjourner. Il est situé à seulement 500 mètres de la plage dans sa partie Est, donc la moins achalandée.

Infinity_pool

  • Karon Beach

Avec les enfants, c’est la plage idéale. Il y a beaucoup de jeunes familles et moins de vieux macros… 😉 Il y a aussi des arbres sur presque toute la longueur. Si vous voulez éviter de cuire au soleil et pique-niquer à l’ombre, c’est génial. Il y a de nombreuses aires de jeux qui sauront réjouir les enfants lorsqu’ils en auront marre d’avaler de l’eau salée. Nous avons même trouvé un resto avec un coin de jeux aménagé pour les petits curious George. Très pratique pour siroter un bon mojitos tranquillement en amoureux, en attendant le repas… 😉

Coups de gueule

  • Patong

Une station balnéaire qui comprend beaucoup de facilités touristiques, mais l’agitation qui vient avec la quantité de touristes également. Le bruit des motocyclettes en soirée est infernal et marcher dans les rues est totalement désagréable, avec enfants ou pas d’enfants. Un peu trop le party à mon goût. Je n’y retournerais pas.

Recommandations générales

Phuket est une île sur-évaluée. C’est très beau, mais pas extraordinaire. À coup sûr, le choix des hôtels de type Resort est abondant, car l’île est vaste et la plus développée, mais oh la la, dites bonjour aux foules et au revoir à l’authenticité. Soyez avisés.

Dans le Sud, les déplacements ne sont pas toujours évidents. Plusieurs personnes se louent des mobylettes. Personnellement, avec les enfants, nous n’avons pas pris le risque. Nous avons été témoins de plusieurs accidents avec blessés graves. Nous avons donc payé un peu plus cher et opté pour des taxis.

En revanche, je dois admettre qu’on a eu moins d’autonomie. Il faut négocier le prix avec les chauffeurs et cette pratique est un peu déplaisante. Louer une voiture pourrait s’avérer une bonne option pour la famille, mais ayez une bonne assurance, car les accrochages sont fréquents.

À Bangkok, allez faire du vélo sur l’île de Bang Kachao, à 5 minutes en bateau du centre-ville. Pas assez renseignés et croyant que c’était plus loin, nous avons raté cette activité qui parait-il, vaut le déplacement.

À partir de Phuket, rejoignez les îles Similan et Surin et planifiez quelques jours dans le Parc National Khao Sok. C’est ce qui a manqué à notre voyage, mais ce n’est que partie remise. 😉

À voir ou revoir, les films Hangover II et La Plage avant de partir, histoire de vous mettre dans le bain… 😉

Pour vous inspirer davantage, trouvez plus de photos ici.

Bon voyage!

Vous êtes déjà allés en Thaïlande ou rêvez d’y aller? Partagez vos coups de coeur vous aussi! 

© Copyright – MAY Photographie. Tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :