Neighbourhood 

Il y a quelques années déjà, il y avait un jeu qui circulait sur Facebook. Je ne me rappelle plus de chacun des détails, mais je me souviens qu’il fallait combiner une date et une destination et écrire qu’on y déménagerait. Je m’étais donc prêté au jeu en lançant à la blague:

– Le (X date, mois, année), je partirai vivre en Chine…

Je me souviens que ça avait suscité beaucoup d’intérêt et de commentaires à l’époque. Autant sur mon compte Facebook qu’à mon travail. J’avais choisi cette destination parce que Dominic, mon complice de vie, y voyageait déjà régulièrement à ce moment. Lorsque je mentionnais à quelqu’un qu’il était en Chine, on me répondait souvent:

– Encore…! Il va finir par déménager là-bas… 

Près de dix années se sont écoulées depuis, et voilà que ma plaisanterie est devenue réalité. La vie est remplie de surprises étonnantes et il faut profiter de chaque seconde.

J’ai toujours rêvé de vivre une expérience de voyage de longue durée à l’étranger. Il y a dix ans, je planifiais un voyage vacances-travail en Australie avec l’organisme SWAP. Ma rencontre avec Dominic a bouleversé mes plans. J’ai choisis l’amour et décidé de mettre de côté le projet pour fonder une famille. Le meilleur choix que j’ai fait dans ma vie. La Chine n’était pas ma destination de rêve. Cependant, après m’être occupé de nos enfants pratiquement seule, durant les voyages d’affaires répétés de Dominic, sur une période de plus ou moins sept ans, je n’aurais pu imaginer ma vie sans jamais y déposer les pieds. J’étais beaucoup trop intriguée par ce pays et par l’Asie en général. Nos enfants songeaient quant à eux depuis longtemps, à se cacher dans la valise de leur père pour l’accompagner jusqu’en Chine. Ça n’a donc pas été trop difficile de les convaincre d’embarquer dans notre projet. Ainsi, nous y voilà! Tous fins prêts à découvrir ses nombreuses richesses historiques et son immense territoire.

Nous habitons dans la ville de Shenzhen, dans le district de Nanshan. Notre quartier se nomme XiLi (ça se prononce Shi Li). Nous avons choisis ce secteur pour sa proximité avec l’école des enfants. Notre appartement est à un coin de rue de celle-ci. C’est vraiment très pratique. Aucune perte de temps et aucun stress dans nos déplacements. Ici, le permis de conduire international n’est pas accepté. Il faut avoir un permis de conduire chinois pour avoir le droit de conduire, mais tu ne veux pas conduire en Chine, surtout quand tu es un étranger. Ce n’est absolument pas nécessaire. Il y a de nombreux commerces, restaurants et marchés de proximité qui vendent tous les produits frais dont on a besoin à chaque jour. Les transports en commun sont ultra efficaces et ne coûtent pratiquement rien, y compris les taxis. De plus, la marche permet de garder la forme et de découvrir les lieux et leurs trésors cachés plus facilement. À pieds, on peut mieux prendre le pouls du quartier, rencontrer les gens et s’adapter à la façon de vivre chinoise. Afin d’augmenter son sentiment d’autonomie dans ses déplacements quotidiens, il y a le vélo, mais il faut le munir d’un bon miroir et d’une sonnette, car on doit composer avec toutes sortes de comportements sur les routes qui ne correspondent pas aux standards nord-américain.

Sur ces quelques mots, si le cœur vous en dit, je vous laisse découvrir en images, le rythme de la vie ici, dans notre quartier.

En mandarin, quartier s’écrit :

街道

et on dit:  Jiēdào

À bientôt!

© Copyright – Mélissa Tremblay. Tous droits réservés. Reproduction et utilisation interdites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :